top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Cannondale s’exporte sur un nouveau marché


C’est un nouveau cap de franchi cette année qui a même défrayé la chronique quand la marque américaine Cannondale a souhaité diversifier son catalogue en ajoutant une nouvelle corde à son arc : le cargo. Dans un marché du vélo cargo en plein expansion – 3 000 unités vendus en 2019, 11 000 en 2020, 17 000 en 2021 et 33 000 unités les deux dernières années – il n’est pas si surprenant de voir un acteur, dont la mission première a toujours été sportive autour de la route et du VTT, de prendre la wagon des VAE utilitaires : « Nous investissons beaucoup pour la mobilité urbaine. Quand le « Plan vélo 2030 » annonce que les centres-villes seront essentiellement à vélo ou à pied, être sur ce marché en plein essor est important », avance Guillaume Koch, directeur marketing du marché francophone chez Cannondale.

La marque propose désormais deux modèles cargo version VAE : le longtail Cargowagen Neo à 4 600 € (les Neo 1 et Neo 2 diffèrent seulement par le changement de vitesse et la batterie) et le cargo biporteur Wonderwagen Neo à 5 500 € : « Nous nous positionnons sur un marché premium, au moteur Bosch qui offre de la puissance, du couple et des batteries de fortes capacités », poursuit Guillaume Koch. Si la marque ne donne pas encore de volume de ventes, les premiers retours sont très satisfaisants concernant le marché français : « Il y a un peu plus de longtail de vendus que de biporteur, mais on se rapproche du 50-50 », conclut Guillaume Koch.  // TL

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page