top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

L’industrie connaît aussi quelques éclaircies


Si l’industrie du vélo a subi de plein fouet le contre coup de l’après-Covid, il y a aussi quelques bonnes nouvelles, selon les résultats de l’Observatoire du Cycle 2023. A commencer par le segment de la maintenance, le seul en amélioration, avec +19% par rapport à 2022 pour un marché estimé à 111 millions d’euros. L’autre fait marquant concerne le marché de la location aux entreprises qui est en plein essor, avec +24% de vélos achetés, soit 16 520 vélos : « Ce segment explose et surtout concentre un potentiel important. On estime à 650 000 le nombre de salariés éligibles », poursuit Jérôme Valentin.

D’autres chiffres positifs sont ressortis de cette 25e édition de l’Observatoire du Cycle, comme le prix moyen d’un vélo, qui en augmentation en 2023 à 978 €, soit une croissance de +7% par rapport à 2022 et surtout une hausse de +71% par rapport à 2019. A noter également la croissance de +5% de la fréquentation vélo en 2023 selon le baromètre de Vélo et Territoires,

Si le marché va retrouver prochainement une certaine régulation, il faudra encore attendre pour retrouver des résultats au beau fixe : « Nous espérons une normalisation vers le printemps 2025 avec la 2e vague tant attendue », explique le vice-président de l’Union Sport & Cycle.

Selon cette édition de l’Observatoire du Cycle, il y a quatre conditions pour assurer cette croissance : « Pérenniser et renforcer le « savoir rouler à vélo », mais aussi développer les aménagements cyclables dans tous les territoires, développer la formation dans les métiers du cycle et enfin augmenter l’achat des vélos », conclut Jérôme Valentin. Enfin, sur les prévisions de marché, la croissance s'annonce exponentielle pour le VAE, qui concentrera en 2029 près de 85% des ventes de cycle. // TL

68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page