top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Cycles Lapierre « la volonté de monter en puissance »

Dernière mise à jour : 28 nov. 2023


Les Cycles Lapierre (groupe Accell) ont lancé de nombreuses nouveautés et pris des décisions fortes cette année, en adéquation avec le contexte économique. Sur le premier volet, la marque bourguignonne a eu trois temps-forts avec le modèle GLP III électrique, le e-Zesty et le Pulsium Allroad : « L’électrique est au cœur de nos enjeux dans une volonté d’être une marque toujours orientée sur la performance. Ces trois nouveautés vont dans ce sens », rétorque Dorian Tabeau, Global Brand Director chez Cycles Lapierre. En effet, le VAE gagne chaque année toujours un peu plus de part de marché avec 50% du volume des ventes de l’entreprise. Par ailleurs, les Cycles Lapierre ont pris un nouveau virage sur sa présence dans le peloton. Fini l’histoire d’amour avec l’équipe professionnelle de la Groupama FDJ après 22 années de bons et loyaux services, la priorité est désormais d’accompagner l’équipe féminine la FJD-Suez sur le World Tour : « Il était temps de casser la routine dans un contexte marché plus compliqué de l’après-Covid-19 et surtout dans cette volonté de monter en puissance au niveau de la valeur de la marque. Notre attention et intention sont de venir en support à nos détaillants et de s’internationaliser davantage », réplique Dorian Tabeau. Présents dans 30 pays, les Cycles Lapierre représentent 70 000 unités sur son marché prédominant - France, Espagne et Italie - soit 60% de son business. L’objectif de la marque est triple en 2024 : « Nous allons avoir un lancement de produits très riche, affirmer notre sport marketing en capitalisant sur le cross-country, nos ambassadeurs et la FDJ-Suez. Et enfin, faire monter en puissance et accompagner encore plus nos 470 points de vente », conclut Dorian Tabeau. // TL




78 vues0 commentaire
bottom of page