top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Loewi à la conquête des VAE reconditionnés


Reconditionner les vélos électriques, comme les téléphones portables, tel est le crédo de Loewi, qui souhaite rendre plus accessible l’achat d’un VAE et ainsi lutter contre le gaspillage.

Cette offre de seconde main reconditionnée confirme le boom d’un secteur, où le nombre de vélos électriques en circulation devrait atteindre près de 50 millions dans le monde d’ici 2030, selon Diego Level, cofondateur de cette jeune pousse française créé en 2022. « Nous sommes dans une démarche RSE pleinement intégrée, avec une garantie et des tarifs 20 à 60 % moins élevés que ceux du neuf ». La mission de ce spécialiste de la reprise, du reconditionnement et de la revente du cycle, est de de « créer tous les outils digitaux et sourcer les vélos auprès de loueurs, de fabricants, de magasins partenaires qui reprennent d’anciens deux-roues pour l’achat d’un neuf ».

Avec une distribution centralisée autour des partenaires tels que Décathlon et Backmarket, Loewi souhaite capitaliser sur sa levée de fonds d'1 million d’euros au cours du premier semestre, pour proposer, à horizon 2024, un catalogue à des revendeurs indépendants. Doubler le flux de reconditionnement - qui est à l’heure actuelle de 150 vélos par mois -, s’attaquer à d’autres marchés, comme les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne, et in fine d’ouvrir un entrepôt à l’étranger sont les principaux axes stratégies à mener de front ces prochains mois. // T.L

17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page