top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Velco, la connectivité et la data au cœur du vélo


La société nantaise Velco propose des objets connectés dédiés aux cyclistes via une application et souhaite devenir le leader européen de solutions de connectivité pour les VAE.

Après une première phase d’industrialisation, sa commercialisation depuis 2020 répond aux attentes d’une mobilité décarbonée et sécurisée : « Nous avons une croissance depuis trois ans de 80% par an », éclaire Pierre Régnier, cofondateur de Velco. Cette ascension fulgurante repose sur deux solutions connectées : le guidon connecté Nuotrax et le boîtier Mobitrax. Ces deux outils permettent de verrouiller et déverrouiller le vélo, mais aussi de détecter les vols, de déclencher une alarme, de géolocaliser le vélo, voire dans certains cas détecter les chutes. Une aubaine dans un contexte de 400 000 vélos volés par an : « On a avancé étape par étape, la première était de sécuriser le vélo contre le vol, la seconde d’offrir un maximum de sécurité pour l’utilisateur avec notamment la détection des chutes et enfin la troisième, de permettre aux cyclistes d’avoir toutes les clés pour la maintenabilité de son vélo », poursuit Pierre Régnier.

Déjà solidement installé dans le paysage de la mobilité connectée avec un mode de distribution important, de Red-Will à Intersport, la PME ne cesse de prendre de la hauteur. Son prochain déploiement, et non des moindres, prend la direction de l’Amérique du Nord avec trois nouveaux clients, dont les noms demeurent encore confidentiels : « C’est un super challenge, car le marché américain est très profitable et la concurrence est limitée », indique Pierre Régnier qui a par ailleurs opéré trois levées de fond depuis la création de la marque.//TL

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page