top of page

Look Cycle en conquête permanente

Dernière mise à jour : 7 juil. 2023

La marque nivernaise, leader mondial de la pédale automatique, est positionnée sur tous les terrains, avec un retour remarqué cette année sur le Tour de France en équipant l’équipe Cofidis.

La victoire dimanche 2 juillet sur la 2e étape de Victor Lafay, la première victoire d’étape de la team nordiste sur le Tour depuis quinze ans, a mis encore un peu plus en lumière cette nouvelle collaboration, portée sur les pédales et les vélos haute performance avec le 795 Blade RS et le 796 Monoblade RS : « On a saisi l’opportunité de revenir sur la Grande Boucle après cinq ans d’absence. Cela nous offre une belle visibilité et l’occasion de montrer un peu plus notre savoir-faire », relate Sébastien Coué, le directeur marketing et commercial de Look Cycle. Le catalogue du fabricant français est déjà très étoffé, de la pédale, cœur historique de son métier, en passant par les vélos carbone pour tous les usages, des professionnels aux amateurs, sans oublier une gamme textile et accessoires : « Nos trois piliers sont la fabrication française, l’excellence et la performance du haut-niveau ». La montée en puissance sur le marché du gravel se confirme chez Look : « Ce marché représente 30% de notre segment Allroad. C’est un segment sur lequel on va accélérer le développement les prochaines années ».



Sa conquête n’est pas seulement nationale, puisque la marque réalise près de 80% de son chiffre d’affaires – celui-ci en 2022 était de 55 millions d’euros – hors de l’Hexagone : « La cible prioritaire demeure les Etats-Unis, qui correspond à la taille du marché européen. On continue aussi de progresser en Amérique du Sud, en Asie avec la Chine et le Japon en tête de gondole sans oublier un développement significatif en Italie, en Espagne, en Allemagne et à un degré moindre l’Angleterre depuis le Brexit », reprend Sébastien Coué, lui même basé aux Etats-Unis pour accélérer le développement de la marque sur ce marché. Look Cycle, c’est aussi trois usines, deux françaises à Nevers et Loriol-sur-Drôme, une en Tunisie, un total de 220 salariés, une présence aux Etats-Unis et en Italie ainsi que des nouveautés toujours au rendez-vous, au nombre de 6 entre cet été et l’automne 2024. Bref, une panoplie riche, qui sera mise en exergue dès le samedi 1er juillet à Bilbao pour le départ de la 110e édition du Tour de France.//TL


31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page