top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Basso veut passer un cap dans sa distribution


Produite et assemblée en Italie, la marque Basso tend à gagner en visibilité et en notoriété dans l’Hexagone, où elle a « vendu entre 500 et 700 vélos l’année écoulée », assure Wladimir Teisseire. Se situant entre le milieu et le haut de gamme, Basso, qui possède un maillage en France 50 revendeurs, souhaite se développer davantage : « Nous souhaitons consolider notre relation avec l’ensemble de nos revendeurs et ouvrir de nouveaux points de vente, notamment dans deux zones que sont le nord-est et le sud-ouest », poursuit le Country Sales Manager pour Basso et Lee Cougan sur l’Europe Ouest et Nord. Au rayon produit, l’année 2023 a mis l’accent sur deux lancements : le vélo de course Basso Astra et le gravel Basso Volta. Pour le premier, il s’agit d’un modèle confortable, léger, avec un passage des pneus à 35 mm, un aéro-cockpit et enfin un système de serrage 3B. Pour le second, il s’agit d’un modèle robuste accompagné du moteur Polini. // TL

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page