top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

L’ambition forte de Yamaha dans le VAE

Dernière mise à jour : 3 avr.


L’inauguration le 27 mars dernier sur le site de Rouvroy (Aisne) d’une ligne de montage de moteurs de vélos à assistance électrique, traduit les nouvelles ambitions du groupe Yamaha. Si le vélo électrique chez le mastodonte n’est pas nouveau, pour avoir conçu à titre d’exemple le premier e-bike au monde en 1993, ce nouveau tournant officialisé la semaine passée devant un parterre d’élus locaux confirme sa volonté investir dans le cycle. En somme, le site axonais est le seul du groupe Yamaha eu Europe à s’être vu confier la production de moteurs électriques pour vélos. L’entreprise a ainsi investi quatre millions d’euros pour cette nouvelle activité, qui pourrait permettre à Yamaha de bousculer la hiérarchie sur un marché dominé par Bosch et Shimano, grâce au moteur PWseries S2 : « Le PWseries S2 est plus compact, plus léger et plus puissant que le PWseries ST. Ses dimensions globales sont comparables à celles du modèle phare PWseries X3, ce qui donne aux fabricants de vélos partenaires de Yamaha encore plus de liberté pour développer la prochaine génération de châssis. Nous commençons par ce moteur mais notre ligne d’assemblage pourra en produire plusieurs types », assure dans un communiqué François Mazure, vice-président de Yamaha Motor Manufacturing Europe (ex-MBK Industrie). Si la production de motos et de scooters thermiques demeurent l’activité principale du géant japonais, cette nouvelle entité conduira la marque « à produire 100 000 moteurs par an, puis 300 000 unités d’ici à trois ans », conclut chiffres à l’appui François Mazure. //TL



42 vues0 commentaire

Comments


bottom of page