top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

La bombe des cargos Babboe


Depuis jeudi dernier, Babboe, marque du groupe Accell, est dans la tourmente après la décision de l'Autorité néerlandaise de sécurité des aliments et des produits de consommation (NVWA) de demander de stopper toute commercialisation et le rappel de plusieurs modèles du fabricant. La raison principale : un défaut qui peut entraîner une fissure des cadres de vélo. Les modèles concernés sont au nombre de huit : Babboe City, Courbe Babboe, Babboe Big, Babboe Dog, Babboe Max-E, Babboe Mini-E, Babboe Pro Trike et le Babboe Carve-E.

La NVWA déclarant que « Babboe a reçu un grand nombre de rapports de cadres cassés ces dernières années. L’entreprise n’a pas donné suite à ces rapports, ni averti la NVWA comme l’exige la loi ».


Suite à cette décision, tombée du 15 février, Babboe a annoncé, via son site internet : « Par mesure de précaution, Babboe a décidé d’arrêter temporairement la vente de tous les vélos-cargos.  Nous sommes actuellement en discussion avec NVWA pour préparer un rappel de certains modèles Babboe. En attendant, nous suivrons le conseil de la NVWA de ne pas utiliser les vélos-cargos ».


Il s'agit d'un coup dur pour les revendeurs qui doivent remiser les cargos dans leurs arrières-boutiques. « Pour le moment il s'agit d'un principe de précaution en attendant les résultats de l'enquête pour savoir s'il y a un défaut de conception ou si le problème concerne seulement une série, avant de procéder à un rappel », indique Fabrice Thimon, le responsable des achats chez Cyclable. L'enseigne a donc, comme tous les autres magasins à travers l'Europe, retiré les cargos concernés de la vente et entend tenir sa clientèle informée « en toute transparence» de l'évolution du dossier. // TL

68 vues0 commentaire

Comments


bottom of page