top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Le concept modulaire de Ref Bikes


Dans un contexte, où chaque année, 3 millions de vélos sont achetés et 1,5 million sont jetés, la marque lyonnaise, lancée en 2022, a mis l’accent sur la durabilité de vie des vélos, avec un concept novateur autour du cadre, évolutif en fonction des besoins et des pratiques.

L’un des cofondateurs Romain Segura explique cette innovation au service de l’éco-responsabilité : « Le système d’assemblage « Plug’n’go », permet de fabriquer un cadre, de l’assembler en 10 minutes et de le rendre indéfiniment réparable, modifiable et modulable. C’est le vélo d’une vie en résumé ». Ce nouvel équipement, personnalisable, propose ainsi trois types de transmissions : le vélo musculaire une vitesse (890 €), le vélo sept vitesses (1 390 €) et enfin le vélo électrique (2 600 € tout équipé). Romain Segura, ingénieur de formation détaille le style new-look de la version électrique : « La batterie et le moteur sont dans la roue arrière, ce qui permet de proposer l’un des vélos électriques le plus léger du marché, avec un poids de 16 kg. Avec ce moteur hybride, le rechargement du système électrique peut se faire lors du freinage ». Avec une fabrication 100% française - les cadres sont fabriqués à Lyon et les tubes en Seine-et-Marne - Ref Bikes qui assure « proposer un délai de livraison de 10 jours », a pour objectif de vendre « 1 500 vélos en 2024 puis 5 000 vélos en 2026 », selon Romain Segura. D’autres développements sont à prévoir, avec un module longtail à venir et conquérir le marché européen à terme. // TL

27 vues1 commentaire
bottom of page