top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Le Groupe Rebirth prend un nouveau virage avec Yamaha


Le Groupe Rebirth (ex-Groupe Easybike) a choisi les systèmes Yamaha pour motoriser ses vélos à assistance électrique. Fruit d’un travail entamé il y a quatre ans, le Groupe Rebirth, qui regroupe six marques – Matra, Solex, Cycles Lejeune, Easybike, Mobiky, Coleen – a officialisé, au cours des Prodays début juillet, une nouvelle étape dans son redéploiement, en s’associant à Yamaha pour trois motorisations de ses marques Matra et Solex : « Notre objectif est de continuer à accompagner le développement du VAE, d’en généraliser l’usage comme mode de déplacement adapté à chaque situation. Et quand une marque internationale comme Yamaha investit sur le marché du VAE en Europe, on peut lui faire confiance », reprend Grégory Trébaol PDG du Groupe Rebirth. S’adosser à des partenaires majeurs, comme Yamaha, est aussi l’ambition de cet acteur, dont la volonté avant tout est de respecter l’ADN des marques et de miser sur le Made in France pour promouvoir et commercialiser ses modèles : « 15 000 commandes sont prévues pour 2024 pour Matra, Easybike ainsi que Solex », appuie Grégory Trébaol.

Déjà présent en France via l’usine MBK Industries à Saint-Quentin (Yvelines), le géant japonais Yamaha installera prochainement une nouvelle ligne de production de moteurs pour VAE : « Nous sommes à travers ce partenariat un acteur de la réindustrialisation puisque les moteurs Yamaha vont être aussi fabriqués en France », se réjouit Grégory Trébaol. En plus de ses deux lignes actuelles de production, Rebirth, dont l’objectif est de produire 120 000 vélos et VAE par an, s’est doté d’un pôle de création de cadres de vélos, lui permettant « d’avoir toute la maîtrise du cadre avec une fabrication en sept minutes chrono », précise Grégory Trébaol. Le groupe s’intéresse aussi aux services. Rebirth s'est ainsi lancé dans l’installation d’un réseau de vélos en libre-service avec une première implantation prévue en 2024 dans la station de Méribel. //TL

19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page