top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Sunn progresse chez les spécialistes


La refonte de sa gamme de vélo, sa réorientation de marque premium et sa volonté de développer davantage de modèles sportifs qu’urbains, résument le nouvel horizon de Sunn, qui s’étend jusqu’à la refonte globale annoncée en 2025.

Après l’arrivée de trois nouveaux modèles l’an dernier - le Kern, le Charger et le Rage, Sunn poursuit son renouveau avec l’arrivée récente, datant de ce mois-ci, du Sunn Shamann XC/DC, sensible en descente sans effet de frein, ni effet de chaine pour laisser la suspension travailler en descente. Sans occulter le lancement du vélo de route Sunn Asphalt et du vélo urbain Skill 500, toutes ces nouveautés s’intègrent à l’ADN de la marque de proposer des vélos « compacts, agiles et sportifs », résume Serge Lopez, responsable R&D de Sunn.

Propriété de la MFC (Manufacture Française du Cycle) du groupe Intersport, la marque accroît sa présence chez les détaillants spécialisés. Si Sunn a déjà 250 points de vente, son objectif est de doubler ce chiffre à horizon 2025, qui sera par ailleurs l’année de la fin de son renouvellement de gamme. Tendant à ce titre vers du haut de gamme, Sunn est à la croisée des chemins. Du redémarrage de la marque en 2017, dont le chiffre d’affaires était de 3 M€ aux 20 M€ de CA l’année dernière, la marque française a fait un bond gigantesque. Et ce n’est sans doute pas fini : « À date, nous avons déjà dépassé ce seuil de 20 millions d’euros, nous sommes en progrès constant », se félicite Serge Lopez. // TL

11 vues0 commentaire
bottom of page