top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Wilier Triestina persiste et signe en France


L’ADN de Wilier Triestina, qui fabrique des vélos haut de gamme, a pris une nouvelle impulsion en devenant l’équipementier de la Groupama-FDJ depuis le début de l’année, autour du vélo Filante SLR. Objectif avoué pour la marque italienne : rayonner davantage sur des marchés ciblés tels que la France : « La visibilité et la crédibilité d’une telle équipe se combine parfaitement à notre marque », assure Erika Maggiotto, Sales Manager chez Wilier Triestina. Par cette nouvelle fenêtre de tir, Wilier Triestina compte mettre en relief le vélo Adlar, premier produit gravel conçu spécialement pour le bike-packing, avec des sacoches, porte-bagages et des axes traversants dédiés : « Avec ce système, le vélo peut supporter une charge additionnelle de 35kg. De plus nous avons adopté des solutions techniques intéressantes, tel que le passage de roue jusqu’à 52mm, la possibilité d’installer une dynamo et aussi une fourche suspendue », détaille Erika Maggiotto. En s’appuyant sur 150 magasins revendeurs en France, Wilier Triestina a son mot à dire dans l’Hexagone, qui « est l’un des marchés les plus importants pour Wilier, l’un des plus anciens aussi grâce à le fort lien avec le cyclisme », poursuit-elle. Concernant la partie ventes, les signaux semblent être au vert pour l’entreprise fondée en 1906 à Trieste : « Pour la saison 2023, malgré les difficultés financières de la période, les résultats ont été très satisfaisants, avec un volume de vente de 3 200 unités », conclut Erika Maggiotto. // TL

19 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page