top of page
  • Photo du rédacteurRédaction

Zefal s’offre une cure de jouvence


Pour séduire toujours plus de pratiquants et répondre à leurs exigences, la marque spécialiste en accessoires de vélo a souhaité s’ouvrir à de nouveaux segments, tout en renouvelant ses produits à succès.

Si la pompe à vélo demeure toujours le cœur de métier historique de Zefal, la marque française s’est depuis largement diversifiée, tirée notamment par la montée en puissance sur le bikepacking mais aussi par la démocratisation de produits tels que le rétroviseur ou l’hydratation. Aurélien Brunet, directeur général de la marque loirétaine confirme : « On souhaite montrer que notre palette est large mais surtout répondre aux besoins de chaque pratiquant. Notre volonté est d’offrir des bons produits et participer au développement des activités sportives ». L’année dernière, le CA s’élevait à 15 millions d’euros, « chaque pôle pèse environ 20% du chiffre d’affaires », avec un marché français représentant un tiers du chiffre, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Signe de cette dynamique, Zefal s’est offert un lifting en renouvelant une grande partie de ses produits. La mini-pompe et de nouveaux types de sacoches ont mis en exergue cette volonté de renouveler l’offre. Sans oublier le « Bike Taxi », une cordelette en dyneema, associée à un enrouleur permettant de tracter un autre vélo, pour une pratique familiale du VTT par exemple: « Étant un expert de l’accessoire de vélo et en souhaitant nous adresser à toutes les pratiques du vélo et aux différentes typologies de pratiquants, on devait étoffer notre gamme », conclut Aurélien Brunet. //TL

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page